« On va avec son client jusqu’où on est allé soi-même… »

Crédit photo: Julie HAUTENAUVE

Cette phrase, entendue pendant mes études, m’a toujours interpellée tant je vérifie dans ma pratique qu’elle est juste.

Elle signifie en réalité que mon principal outil, c’est moi.  C’est la somme, mais aussi les limites, de mes expériences, de mes apprentissages (études, lectures, …), de mon parcours de vie, de mon travail permanent sur moi-même. C’est dans les limites de cette évolution que je peux offrir une aide aux personnes qui me consultent.

D’obédience humaniste, j’ai envers mes consultants une obligation de moyens : celle de mettre tout en œuvre afin de leur permettre de se comprendre et de trouver leurs propres solutions.
A ce titre je suis donc tout l’inverse d’un coach !

En tant que Conseillère Conjugale et Familiale, je suis titulaire d’un Baccalauréat de quatre années obtenu au sein de l’EPNAM où j’ai été par la suite chargée de cours.

Je suis par ailleurs membre de l’Union Professionnelle des Conseillers Conjugaux et Familiaux (http://www.upccf.be/).

Mon orientation est Rogérienne (Approche Centrée sur la Personne), mes outils de compréhension sont analytiques et contextuels.

Pour ceux à qui cela ne dirait rien, disons simplement que je suis convaincue que ce que nous sommes aujourd’hui (notre manière d’être, nos choix,…) est conditionné par notre passé mais que nous sommes également sous l’influence de notre contexte de vie actuel (notre famille, nos amis, notre couple, notre travail…).  C’est ce sens que je recherche avec mes consultants.

Respectueuse d’un cadre efficient, d’une déontologie stricte et conforme à la Charte de la Fédération des Conseillers Conjugaux et Familiaux, je travaille à être un « catalyseur du développement personnel ».

Mes valeurs de travail et ma philosophie personnelle sont le respect, l’empathie, l’acceptation inconditionnelle et positive, le non-jugement et la conviction en la capacité de réactualisation de mon/mes « client(s) ».